Actuellement l’intérieur des véhicules n’est pas adapté pour accueillir des vélos. Ces derniers sont donc considérés comme des objets encombrants et ne sont donc pas acceptés.